Malmö 2024

Gepubliceerd op: 8 mai 2024

0

Malmo Live – Jury semi final 2

Serbie, Portugal, Slovénie, Ukraine, Lituanie, Finlande, Chypre, Croatie, Irlande et Luxembourg, voici les 10 heureux pays qui se sont qualifiés pour la finale de samedi! Je prends le relais de notre talentueuse Sofie pour vous retranscrire ce qui s’est passé ce soir durant la Dress Rehearsal de la deuxième demi-finale, celle qui verra notre candidat, Mustii, défendre sa chanson. Je vais donc suivre pour vous cette répétition dans le centre média Online (qui connait parfois des ratés)

Le show de demain débute avec un récapitulatif des premiers qualifiés. Et nous retrouvons nos deux maitresses de cérémonie avec une Petra Mede toujours aussi applaudie. Changement de tenue, Malena porte une robe brillante jaune et Petra, très élégante, toute de rouge vêtue!

1. Malte

C’est à Sarah Bonnici que revient la lourde tâche d’entamer la demi-finale. Aura-t-elle le même succès que la chypriote hier? On retrouve en tout cas une formule assez similaire, une chanson pop, Sarah enchaîne les pas de danse, accompagnée de quatre danseurs hommes. Dans l’ensemble, c’est une prestation plus relevée que celle de sa voisine chypriote mais pas toujours irréprochable vocalement.

2. Albanie

On retrouve ensuite Besa pour l’Albanie. Elle est aussi accompagnée de danseuses mais la chorégraphie n’apporte pas grand chose en plus. Elle semble particulièrement stressée et a perdu un peu de son aisance vocale par rapport à la finale nationale albanaise.

3. Grèce

De l’Albanie à la Grèce, le chemin n’est pas bien long. Marina Satti débute sa chanson seule sur scène et a quelques difficultés à assumer ce passage-là. Elle est rejointe ensuite par des danseurs et la chorégraphie allie modernité et folklore. Je suis personnellement un grand fan de la chanson (qui divise, généralement) mais je suis un peu déçu par sa prestation. Est-ce que ce sera suffisant pour passer en finale?

4. Suisse

Place à l’un des grands favoris de cette édition. Nemo est d’une aisance vocale incroyable. Et pourtant, il ne ménage pas ses efforts, il va d’un sens à l’autre de la scène en passant sur le podium rotatif central, celui que vous avez pu voir dans les vidéos des répétitions. Différence par contre, il a changé de tenue. Petite jupe et veste un brin plus discrète (mais vraiment très légèrement), dans les tons orangé! Attention cependant, il a manqué parfois d’équilibre. Mais c’est certainement la prestation la plus applaudie et convaincante jusqu’à présent.

5. Tchéquie

Nous retrouvons désormais Aiko et son titre « Pedestal ». Elle est accompagnée de quatre danseuses. Quelle différence par rapport à la finale nationale tchèque! Beaucoup plus en place aussi bien dans les mouvements que vocalement. L’année passé, le pays s’était qualifié avec une chanson très engagée sur les questions de féminisme. J’imagine bien Aiko faire de même. Une belle surprise.

Ensuite, Malena revient pour rendre hommage à Jan Teigen, candidat norvégien malheureux des années 70-80, connu entre autre pour sa belle chanson « Adieu ». Il nous a hélas quittés l’année passée. S’en suit une vidéo sur quelques « zéro point » notoires du concours.

Et voici le premier des pays qualifiés d’office, la France et Slimane! Il débute sa prestation couché, tout de blanc vêtu. On a découvert sa chanson en novembre mais c’est une version légèrement différente qu’il propose sur scène. Il est terriblement charismatique et dégage énormément d’émotions avec sa voix. Il propose la version a cappella comme lors des preshows. Je suis un peu moins convaincu par contre par la manière dont sa prestation est filmée.

6. Autriche

Place désormais à Kaleen et son « We Will Rave ». L’autrichienne est bien soutenue par les voix pré-enregistrées. Mais aucun doute, sa chanson met l’ambiance dans l’Arena. Meilleure danseuse que chanteuse, la prestation est millimitrée. Une des favorites des fans… Mais je suis quand même perplexe. Le public va-t-il voter pour une prestation aussi bancale vocalement?

7. Danemark

C’est au tour de Saba, la candidate danoise! Pas de surprise dans la prestation, elle est fort similaire à celle proposée lors de la finale du MelodiGrandPrix. La candidate est statique sur un podium au centre de la scène. Par contre, Saba semble complètement terrorisée par le stress et met un peu de temps à prendre ses marques et à faire preuve d’un peu d’assurance. Vocalement, c’est vraiment très très limite, rien à voir avec la version studio. Je crains que la qualification soit compliquée pour le Danemark.

8. Arménie

Nous poursuivons avec le duo arménien Ladaniva! Voilà une prestation qui se démarque clairement avec son côté folklorique. Ici, on a nettement moins de problèmes vocalement, c’est bien en place! Quel bonheur de trouver des sonorités aussi folkloriques à l’Eurovision. Le public se laisse emporté et il est souvent filmé par la réalisation.

Petite pause avec nos deux présentatrices qui rendent hommage aux fans et tout particulièrement francophones, hispanophones (Petra avoue son penchant pour la chanson espagnole) et italianophones (Malena est mariée à un italien de Naples).

9. Lettonie

Dons est le représentant letton cette année, pays qui a beaucoup de difficulté à se qualifier en finale. 2024 sera-t-elle la bonne? Tout de bleu vêtu, au centre d’un grand cercle doré, voilà encore un candidat qui semble un peu stressé au début de sa prestation. Et même s’il s’en sort finalement pas trop mal vocalement, j’ai un peu peur que le spectateur s’ennuie devant cette prestation un peu monotone.

Deuxième pays qualifié d’office pour la finale, l’Espagne! Une prestation en tout point similaire à celle du Benidorm Fest scéniquement parlant. Mais en voilà une autre qui semble terrorisée. Ou un mauvais retour son? En tout cas, elle doit même s’arrêter de chanter tellement elle est hors du rythme. Il va falloir améliorer ça pour demain et samedi… La prestation reste cependant très applaudie et appréciée du public présent dans la salle.

10. Saint-Marin

Sans doute pas une coïncidence si la production à décider de faire passer Megara, le groupe espagnol qui représente San Marin juste après l’Espagne. Après la répétition de cette après-midi, les membres de la presse qui ont assisté à la répétition plaçait le pays dans ses 10 qualifiés. Cela reste un véritable mystère pour moi car même si la prestation est originale et énergique, je trouve ça peu agréable à écouter…

11. Géorgie

Et voici Nutsa qui débarque pour chanter son « Firefighter ». Je vous avoue que notre connexion est très instable sur le centre de presse online ce qui est un peu frustrant. Que dire si ce n’est que 1. on retrouve le même format, une chanteuse (assez bonne) avec 4 danseurs hommes et que 2. j’espère que la retransmission sera meilleure pour le candidat suivant… (si vous voyez ce que je veux dire).

12. Belgique

Et donc forcément, la retransmission bloque complètement alors que doit arriver sur scène notre candidat, Mustii. Que dire du coup? Dans le Press Center vote, il est pas très bien classé. Mais nos échos de la salle de presse et de la salle sont par contre très positifs pour sa prestation de ce soir. Notre ami Christophe Cornu m’écrit d’ailleurs: « sa meilleure prestation ». Il semble cependant qu’il y a eu quelques soucis techniques, la plateforme avec les micros ne tournait pas et pas de fumée sur la scène.

13. Estonie

La transition avec l’Estonie sera potentiellement à l’avantage de Mustii. Le challenge principal sera de prononcer correctement le titre pour les commentateurs du concours! On perd le côté sympa de la petite finale estonienne sur cette grande scène de l’Eurovision

Et voici enfin l’Italie, dernière des qualifiés d’office à se produire. Angelina Mango est parfaite vocalement et elle dégage énormément d’énergie sur scène. Je ne suis pas convaincu par sa tenue, encore moins par les chaussures blanches qu’elle porte et qui contraste avec celles de ses danseurs.

14. Israël

Ce qu’il fallait craindre arriva… Le début de la chanson israélienne débute par quelques huées. Cela ne semble pas trop la déstabiliser. Vocalement, elle tient la route et la mise en scène est réussie. Mais la prestation se termine également par des huées… Nous ne rentrerons pas dans le grand débat sur la participation israélienne ici. Je plains cependant la pression que doit porter la jeune Eden Golan.

15. Norvège

Je vous avoue que je suis encore un peu perturbé par le passage israélien quand commence la prestation norvégienne. Mais au finale, je ne loupe pas grand chose vu que nous avons droit à une performance totalement similaire à celle de la finale du MGP. Cela pourrait passer pour la Norvège!

16. Pays-Bas

Et pour finir, voici enfin Joost, un des autres favoris de cette édition. En tant que francophone belge, je suis peut-être un peu plus objectif que mes amis flamands qui ont une relation plus particulière avec nos voisins du Nord! 🙂 (Comme nous, francophones, ne supportons pas toujours nos voisins du sud… haha). Soyons francs… Joost n’est vraiment pas le meilleur chanteur… Loin de là! C’est un peu une catastrophe à ce niveau là. Mais la prestation est très apprécié par le public de l’Arena et le final émouvant de la version live fait son petit effet. Je reste cependant dubitatif… Les Pays-Bas dans le top 5? J’ai un doute…

Petra apparaît… ET BONNE NOUVELLE! il y a bien eu un problème technique et donc nous pouvons revoir Mustiii!!!!! Trop content! Dans la carte postale, on le voit déguster une gaufre avec son chien, près de la Grand-Place de Bruxelles.

Et cette fois-ci, je peux vous dire que la prestation de Mustii est plutôt réussie. Vocalement, je ne trouve pas ça irréprochable, sans doute un peu de nervosité. Mais quel charisme! Et vraiment une prestation qui se démarque du reste des participations. Bravo à lui pour toute son énergie! Il faudra le soutenir à fond demain et inciter tous vos amis européens à voter pour lui!

On débute l’entracte avec un immense karaoke et l’apparition de Helena Paparizou et son légendaire « My Number One »! Elle est suivie par Charlotte Perrelli qui chante « Take me to your heaven ». Les deux présentatrices sont dans le public pour faire chanter les spectateurs. Et enfin, Sertab Erener est là avec « Everyway That I Can », une chanson qu’on aime mais qui nous rappelle de mauvais souvenirs (Urban Trad, on vous aime!). Trois divas pour un moment agréable!

Et si vous vouliez voir Petra chanter… restez bien jusqu’au bout la demi-finale 😉

Et pour la petite histoire, le dernier qualifié de la répétition était… la Belgique 🙂

Love xoxo

Didier

Pictures by eurovision.tv

Tags: , , , , ,




Comments are closed.

Back to Top ↑