Tops & Flops

Gepubliceerd op: 15 avril 2022

0

Tops & Flops: Islande

 

Tous les jours, nous passons en revue les participants de cette édition du concours Eurovision de la chanson. Et voici ce que nous en pensons! Attention, ces avis n’engagent que leurs auteurs et n’ont aucun rapport avec l’OGAE ESC Poll.

Aujourd’hui: Systur – “Með Hækkandi Sól” (Première demi-finale – 14e)

 

Thybault

Avec la contribution islandaise, j’ai immédiatement la sensation de revoir Treble (Pays-Bas 2006) mais en mille fois mieux. Quand je ferme les yeux, je peux m’imaginer assis devant un feu de camp avec le trio islandais me chantant une chanson paisible. D’après moi, le look et la mise en scène sont cruciaux avec des chansons comme celle-ci car il ne faut pas plonger les spectateurs dans un profond sommeil. Si la délégation islandaise réussit à mettre ça en place, elle se retrouvera en finale sans aucun problème. A défaut, ils devraient rentrer directement chez eux après la demi-finale. 

FLOP – 10/20

 

Sofie

La chanson islandaise de cette année est interprétée par le trio féminin Systur. Elles chantent entièrement dans leur langue nationale et s’accompagnent chacune avec leur guitare. La chanson est un peu lente dans ce qui me fait penser à un mélange folk/western. Cette année, les islandais ont clairement misé sur un cheval différent que celui de l’année passée. Alors qu’ils étaient considérés pour des prétendants à la victoire finale, j’ai des doutes que cela se reproduise cette année. Mais je sais apprécier cette prestation, tout au plus, je les vois finir en milieu de classement. J’ai quand même un doute sur leur accession à la finale. On verra!

FLOP – 11/20

 

Bjorn

L’Islande n’avait qu’une seule bonne option lors de la finale national, c’était d’envoyer Systur. Heureusement, ils l’ont compris. « Með Hækkandi Sól » est une chanson calme avec une belle mélodie. C’est l’une des meilleures participations chantées en langue nationale. L’harmonie et la mélodie sont si simplement belles qu’elles sonnent parfaitement en islandais. On peut sentir que ces dames sont de vraies soeurs et non des pseudos popstars ce qui ajoute à l’authenticité de cette contribution. C’est une chanson agréable qui survivra probablement aux demi-finales sans pour autant casser la baraque en finale.  

Parce qu’en Islande, même Dianneke avec sa canneke peut aller au concours Eurovision: TOP – 14/20

 

Didier

Il m’en faut peu pour être heureux. L’harmonie des voix, la complicité évidente entre elles et la douceur qui se dégage de cette chanson m’ont tout de suite séduit. Tout en simplicité, il n’y a pas besoin d’extravagance pour rendre une prestation intéressante. Tout est bien en place et ça rend la contribution islandaise très moderne. Le fait qu’elles aient fait le choix de la langue nationale est la cerise sur le kefyr! 

TOP – 15/20

 

Stéphan

Systur a remporté la finale islandaise et c’était mérité. Les trois dames ont la voix douces et leur contribution n’est pas mauvaise mais je n’en tombe pas de ma chaise pour autant. Cela correspond mieux à un feu de camp avec un verre de vin qu’au concours Eurovision de la chanson. Il se passe trop peu de choses, le décor est beaucoup trop sombre, les tenues sont trop simples… Cela peut atteindre la finale mais ça nécessite quand même beaucoup d’adaptation! Rendez nous Hera Bjork s’il vous plait!

FLOP – 10/20

Résultat: Nous attribuons la note de 61/100 à l’Islande.
Et vous, qu’en pensez-vous? Votre avis nous intéresse!

Tags: , , , , , ,




Comments are closed.

Back to Top ↑